Pomegranate – a scientifically proven Superfood

Pomegranate. Scientifically proven as a Superfood
Interesting findings from the EPFL research institute in Lausanne…

Are pomegranates really the superfood we’ve been led to believe will counteract the aging process? Up until now, scientific proof has been fairly weak. And some controversial marketing tactics have led to skepticism as well. However, according to them, intestinal bacteria transforms a molecule contained in the fruit with spectacular results. And although tests in humans are still underway, scientists have already published the initial promising results from animal studies in the journal Nature Medicine.
“The team of scientists from EPFL and the company Amazentis wanted to explore the issue by taking a closer look at the secrets of this plump pink fruit. They discovered that a molecule in pomegranates, transformed by microbes in the gut, enables muscle cells to protect themselves against one of the major causes of aging. In nematodes and rodents, the effect is nothing short of amazing. As we age, our cells increasingly struggle to recycle their powerhouses called mitochondria. These inner compartments are no longer able to carry out their vital function, thus accumulate in the cell. This degradation affects the health of many tissues, including muscles, which gradually weaken over the years. A build-up of dysfunctional mitochondria is also suspected of playing a role in other diseases of aging, such as Parkinson’s disease.”
Note that you may have to get your gut bacteria healthy before you can benefit…
To find out more : https://actu.epfl.ch/news/la-grenade-revele-une-puissante-molecule-anti-viei/

 

French Translation:

Flash info : la preuve que la grenade est réellement un superaliment
Le conseil santé de la semaine – la grenade
Bonjour à tous,
La grenade est-elle vraiment le superaliment qui combat le processus de la vieillesse ? Jusqu’à présent, les preuves scientifiques étaient peu concluantes et les campagnes de marketing controversées laissaient place au scepticisme. Néanmoins, le 11 juillet 2016, l’EPFL de Lausanne publie une déclaration sur la grenade, dans laquelle la preuve que ce fruit serait en effet un anti-vieillissement est confirmée.
Selon eux, « une molécule du fruit, transformée par les bactéries intestinales, déploie des effets inconnus jusqu’alors. Alors que des tests sur l’humain sont en cours, les chercheurs publient de premiers résultats spectaculaires sur des animaux dans “Nature Medicine”. » Ce sont des chercheurs de l’EPFL ainsi que la société Amazentis qui sont parvenus à mettre à jour le secret de la grenade. « Ils ont pu montrer comment une molécule présente dans le fruit, puis transformée par le microbiome intestinal, permet aux cellules musculaires de se prémunir contre une cause majeure du vieillissement. Sur les vers nématodes et les rongeurs, l’effet est spectaculaire. […] L’âge venant, nos cellules peinent à recycler leur usines énergétiques. Ces petits compartiments internes, appelés mitochondries, n’effectuent plus leur tâche correctement. Cette dégradation affecte le fonctionnement de nombreux tissus, dont les muscles, qui s’affaiblissent avec les années. L’accumulation de mitochondries dysfonctionnelles est également soupçonnée de jouer un rôle important dans d’autres pathologies liées à l’âge, telles la maladie de Parkinson. »
Notez que pour profiter des bienfaits, il faut d’abord rééquilibrer la flore intestinale…
Pour en savoir plus : https://actu.epfl.ch/news/la-grenade-revele-une-puissante-molecule-anti-viei/

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *